Un soir pas comme les autres (Hajar Bellaouchi)

Dernière mise à jour : 18 avr. 2018

J’étais assise un soir d’automne dans un bar ou l’ambiance était chaleureuse. C’est en regardant des bougies qu’un souvenir revint, ma pensée était préoccupée en ce moment par un homme dont je ne connaissais ni le nom, ni la personne.

la solitude s’était éprise de moi du fait est que je ne pus le revoir ma foi

soudain je focalisais sur ce sentiment étrange…

un sentiment inné de l’être et inexplicable que je pus ressentir lorsque nos yeux se rencontrèrent. Il avait un visage poupin, des traits fins et certains boutons. il n’était pas beau physiquement , mesurait dans les 1,80 et ne restait de lui qu’un côté fugitif mais de ma grande admiration et de mon coeur palpitant je ressentis ce sentiment dit sublime!

Il fallait que ma conscience et tout mon être me rapporte à la réalité même, me rendre tout de même compte que je fus un instant submergé dans des pensées profondes, obscurs.. je ne peux les décrire

Oh je le vis entrer, et le temps autour de moi s’arrêta, je n’ai pu comprendre ce qui arrivait. je me suis seulement contenté de l’admirer. me plaisait-il probablement. mais qu’est ce plaire au juste ? je ne saurai vous apporter quelconque explication.

Il prit un tabouret et le rapprocha du mien,il ne supportait pas la distance dis donc! aucune prédiction possible de ce qui se passait seulement un vécu heureux. Il me demanda pourquoi je le regardais. je lui répondais “oh je ne vous regarde pas, je vous observe” cette seule phrase qui sortit de ma bouche suivi d’un “je vous trouve charmant”.

Il s’étonna et me remercia en me rendant le compliment.

Quelques mois après l’avoir rencontré

je compris que le sentiment du beau venait naturellement chez l’être. c’est une réaction de l’esprit face à l’admiration et à l’amour que je porte à l’égard d’une personne. tomber amoureux permet la sublimation de celle-ci. c’est peut-être un homme laid mais je le trouve beau. les sentiments éprouvés m’ont permis de l’apercevoir en fonction de ce que mon cœur ressent. ce sont eux maîtres de la destruction nature et de la sublimation.


17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

cadenas